Le chemin a été long, mes amis. J'adore mon doggo Shepard allemand blanc (appelé Laoch), mais comme tout propriétaire de chien vous le dira, la vie avec un woofer à quatre pattes peut parfois être difficile. Pour le moment, nous avons des souris qui ont décidé de s'installer chez nous dans nos murs, et malheureusement les sons qu'elles émettent en se déplaçant font flipper mon chien pendant la nuit. Il fait les cent pas, il grogne, il aboie, il essaie de se cacher dans toutes sortes d'endroits étranges. Pour cette raison, cela signifie que je dois être éveillé avec lui, donc je n'opère presque pas de sommeil. Ce n'est pas amusant. Ce n'est pas amusant pour mon chien non plus, bien sûr.

Une seule critique solitaire cette semaine mes amis, mais au moins c'était pour un jeu intéressant: MediEvil, le remake exclusif PS4 du jeu original de waaaaaay de retour sur PS1. En fin de compte, je n'ai pas marqué le remake très bien parce que je pense que le jeu n'a pas bien vieilli. Il y a cependant du plaisir à s’en amuser.

Cependant, si vous vous aventurez dans MediEvil en sachant exactement ce que vous obtenez – une tranche des années 90 qui est largement intacte – et que vous pouvez accepter ce que cela signifie, il y a beaucoup de plaisir nostalgique à avoir.

Chronique de MediEvil

MediEvil m'a fait réfléchir sur les jeux que j'aimerais voir recevoir le traitement de remasterisation, maintenant que presque tout semble avoir au moins une chance. Au début, je pensais à mon RTS préféré de tous les temps, Total Annihilation. Je serais ravi de le voir mis à jour avec des modèles détaillés pour les unités et peut-être même la possibilité de zoomer un peu sur la caméra, un peu comme vous pourriez le faire dans le suivi spirituel Supreme Commander. Avec un peu plus de réflexion cependant, je pense que le ou les jeux que je veux le plus voir remasterisés seraient Knights of the Old Republic et la suite. Les deux sont des jeux exceptionnels, et Knights of the Old Republic 2 a toujours l'une des meilleures histoires de Star Wars déjà. Avec des graphismes mis à jour et quelques ajustements de qualité de vie, je pense que les remasters se vendraient exceptionnellement bien étant donné la popularité de ces deux jeux. Le point critique, je crois, est que Disney n'est probablement pas intéressé à ressusciter le jeu car ils ne cadrent pas avec le canon Star Wars existant. Mais pouvez-vous l'imaginer? * sons orgasmiques *

Un autre jeu ou même une série de jeux que j'aimerais voir se rafraîchir serait les aventures de pointer et cliquer Discworld, y compris Discworld Noir. Ces jeux ont été une énorme partie de mon enfance, tout comme Terry Pratchett en général. Bien que j'admette que les titres de Monkey Island étaient probablement des jeux supérieurs, le point et les clics Discworld occupent une place spéciale dans mon cœur que même insulter les combats à l'épée ne peut pas espérer remplacer. Malheureusement, les chances d'obtenir des remasters ou même de simples rééditions des jeux Discworld semblent massivement improbables car, selon Rhianna Pratchett, la fille de Terry Pratchett, personne ne sait vraiment à qui appartiennent les droits de publication des jeux. Pour cette raison, ils ne peuvent même pas les faire republier sur GoG.

Quoi qu'il en soit, quel jeu ou jeux voulez-vous voir recevoir le traitement de remasterisation? Ou préférez-vous plus d'un remake de fond au lieu de simplement gifler sur des graphismes modernes et de l'appeler un jour?

J'ai aussi posté un Patch Notes pour la première fois en… .er, putain trop longtemps? Vous pouvez aller le lire pour certaines de mes réflexions sur quelques-unes des nouvelles de la semaine ou des deux dernières.

Je me suis plongé dans le nouveau jeu Sniper Ghost Warrior Contracts, qui reprend l'idée de Sniper Ghost Warrior et essaie de la fusionner avec une conception de mission de style Hitman. À environ 25 £, il est relativement bon marché et jusqu'à présent, il s'est révélé étonnamment décent, bien que très rugueux sur les bords. Le fait de tirer est vraiment agréable, et j'aime les cartes de grande taille avec leurs multiples objectifs. Le jeu de tir rapproché plus standard est assez faible, cependant, et l'histoire est instantanément oubliable. Quoi qu'il en soit, un examen complet sera à venir.

J'ai également terminé la lecture de Star Wars Jedi: Fallen Order et la révision de ce document est en cours d'élaboration. Je dois dire que ce n'est pas vraiment le jeu Star Warsd que j'attendais ou que je voulais même, mais après avoir vu le générique, c'est le jeu Star Wars qu'il devait être. Tout comme le Mandalorian sur Disney +, il raconte une histoire qui se sent comme s'intègre dans l'univers de Star Wars sans être trop grand pour son bien. Il est lié au canon de Star Wars, a des implications pour lui dans son ensemble mais est finalement sa propre histoire qui ne ressent pas le besoin de se lier à trop de personnages, de planètes ou d'événements des films afin de se justifier.

Et le dernier jeu auquel j'ai joué est Stormland VR, le nouveau titre des mecs et des blokettes d'Insomniac. J'ai été paresseux et je n'ai mis qu'une heure environ, donc je ne vais pas dire grand-chose sur le jeu ici, sauf quelques réflexions générales. Pour commencer, c'est l'un des rares jeux VR à rendre justice aux armes. Sérieusement, avoir les bras pleins en VR est souvent une rupture d'immersion car ils se déplacent de manières étranges et horribles qui défient le sens, mais les bras robotiques de Stormland sont en fait assez étonnants. Les coudes se plient correctement, les mains se tordent et se tournent de manière crédible. J'aime cela. Cela m'aide à entrer dans le monde de Stormland.

Comme le reste du monde, j'ai regardé The Mandolorian et je l'aime absolument. Je pense que je ferai des articles séparés à ce sujet, donc pour l'instant je dirai simplement que je suis heureux qu'ils aient gardé l'histoire petite, qu'ils soient allés avec des épisodes plus courts plutôt que d'essayer de raccourcir artificiellement les temps d'exécution et qu'il y a pas mal d'effets pratiques. J'ai parlé.

Jusqu'à la prochaine fois, mes amis.